dimanche 5 août 2012

Lithops

   Voici une plante coup de cœur que j'arrive malheureusement pas trop à cultiver. Il y a quelques années, j'avais déjà acheté à plusieurs reprises cette plante mais je n'ai jamais su les garder plus d'une année, que des échecs...


Après des recherches sur leur culture, je pense que mon substrat n'était pas assez pauvre et drainant et que je les arrosais certes peu, mais tout de même encore de trop! (vous remarquerez d'ailleurs, qu'en jardinerie ils sont souvent vendus dans des godets remplis de terreaux, arrosés comme n'importe quelle plante d'intérieur; ces lithops là sont partis pour tous pourrir dans la semaine qui suit leur arrivée, je vous conseille de les acheter à de vrais spécialistes, des vrais pros de cactus ,succulentes et euphorbes, et là déjà vous en achèterez un cultivé dans un sol bien drainant, vous aurez alors déjà plus de chances de le conserver en état chez vous).

 Petit lot de Lithops achetés en jardinerie, biens arrosés et plantés uniquement dans du terreau qui m'a l'air tout ce qu'il y a de plus normal... et bien vite perdu!




Les Lithops (ou plantes cailloux) sont constitués d'une paire de feuilles charnues dont la partie supérieure est souvent aplatie et porte des taches ou des marbrures translucides imitant l'aspect des pierres.
Il en existe de nombreuses variétés.

J'ai donc une dernière fois retenté l'expérience en Mai 2012, avec un sachet de graines et 5 pieds de lithops que j'ai planté dans des pots peu profonds (pot à bansaï) :


Voici ma petite collection de Lithops :

14/05/2012


Au fond, j'ai disposé des gros cailloux puis dessus , une fine couche de terreau mélangée à du sable (50% de terre pour 50% de sable). Les racines des Lithops touchent cette fine couche de substrat, puis je rempli de pouzzolane et de graviers. Il n'y a donc que le bout des racines qui est en contact avec la terre, toute la plante en elle-même est au contact de graviers, de caillasse... j'espère ne pas les refaire pourrir ainsi.

Quand à l'arrosage, je n'arrose quasi jamais! Une fois par mois maxi, disons, je baigne une minute le cul du pot dans l'eau de pluie et c'est tout! Je les ai tellement perdu rapidement à cause de l'arrosage, que je préfère maintenant ne quasi plus les arroser...




A la période du printemps, les nouvelles feuilles de Lithops naissent du cœur des anciennes et s'en nourrissent. Il ne faut donc toujours pas faire d'apport en eau à cette période. Les anciennes feuilles sont leur réserve d'eau, il faut bien attendre qu'elles soient entièrement desséchées avant de leur apporter un arrosage.





Nous sommes en Août et je les ai toujours. Ils sont tout de même plus desséchés que quand je les ai acheté, mais toujours là! Disposés à l'intérieur, derrière une fenêtre orientée plein sud, ils ont le soleil direct et beaucoup de lumière. Suite au prochain épisode, mais j'ai peur qu'avec nos sombres et longs hiver que les Lithops ne tiennent pas la route une fois de plus, je vous tiendrai au courant.


Pour ce qui est des graines, je n'ai pas grand chose à dire, si ce n'est que sur un sachet de graines, 3 ont germés, et ont disparus, ou se sont desséchées, je pense que là , j'ai laissé une petite période de sécheresse et qu'il ne fallait pas! Mais j'avais peur que les germes pourrissent à rester dans de l'humidité sous serre...

Bref, voilà un petit souvenir de cette expérience:



Donc, vous l'avez compris, si des " pros du Lithops " passent par ici , vos conseils en commentaires m'intéressent! N'hésitez pas à compléter cette page   ;-)






2 commentaires:

  1. Hey un nouvel article sympa ! Je ne cultive pas les Lithops mais j'essaye de cultiver un cousin à eux : le Fenestraria rhopallophylla ! Même mode de culture, je pense que tu aimerais beaucoup aussi, on les appelle Fenestraria (du latin Fenêtre) car le sommet de leur feuille est translucide pour laisser passer la lumière. J'en ai déjà perdu un car comme toi, trop d'arrosage !
    La je cultive le mien avec à peu près la même technique que toi, seules les racines sont en contact avec le substrat et le collet n'est en contact qu'avec du sable pour éviter tout pourrissement !
    Apparemment une cuillère à soupe d'eau par mois leur suffirait mais il leur faut beaucoup de lumière sans soleil direct (la culture doit être différente que dans leur milieu naturel où ils sont enterrés pour ne laisser sortir que la "fenêtre", en culture il faut laisser sortir les feuilles...)
    C'est la dernière de la liste : http://lesjardinsdegaia8.wordpress.com/mes-cactees-succulentes/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui en effet, le trait de famille est flagrant! Merci pour ton com', j'aime beaucoup aussi le Fenestraria. Mais c'est autant délicat à cultiver que le Lithops apparemment... Je crains que de mon côté dans le nord, sur une année entière qu'il n'y ai pas suffisamment d'apport en lumière pour ces plantes là...

      Supprimer