lundi 22 septembre 2014

Hibiscus à fleurs géantes - Hibiscus Rustiques Herbacés

Je dédie ce nouvel article à une fidèle lectrice, passionnée de Xx Garden et qui vient de fêter ses 50ans. 
Pour vous Chiqui008... voici l'histoire de mes hibiscus à fleurs géantes : 

   C'est en vacances dans le Morbihan en Bretagne, que j'ai découvert " Les Botaniques de Ploemeur ": une sympathique foire aux plantes rares et de collection réunissant une quarantaine de pépiniéristes. C'est là-bas que nous nous sommes laissés convaincre de ramener en Belgique deux pieds d'hibiscus à fleurs géantes ( c'est malheureux, je ne trouve plus les étiquettes afin de vous préciser le nom des variétés choisies ) le pépiniériste nous garantissant que la plante tiendrait et fleurirait en Belgique si on lui prépare un sol drainé, frais et aéré toute l'année, riche en humus, qu'on la sur-élève un peu du sol afin qu'elle n'ai pas les pieds dans l'eau en cas de fortes pluies hivernales, et puis de lui trouver un endroit très ensoleillé, car ces plantes en auront besoin de beaucoup pour bien croitre puis pour créer ses fleurs géantes. C'est pourquoi, il nous a prévenu que la floraison serait tardive, vers Septembre voir Octobre selon le temps qu'il y aura eu durant l'année.

... ça vaut le coup de tenter, au vu des fleurs spectaculaires que l'on peut avoir!




  • J'ai donc bien suivi à la lettre les conseils du vendeur:
   Plantés à l'automne, dans un endroit du jardin où les hibiscus auront du soleil presque du matin au soir. Pour le sol, nous avons mélangé la terre de jardin avec essentiellement du terreau, un peu de tourbe, un peu de pouzzolane et voilà... Pas évident ces sols qui doivent laisser passer l'eau, mais rester frais même en été et être bien nourrissants! 


   Les pieds sont paillés et le premier hiver fut long et froid... au printemps je nettoie les pieds en coupant à la base les branches mortes. Dès 0°C la plante perd toutes ses branches, mais rustique (résistant à des -10 voir des -15°C) elle repartira du pied. Mais bon... quelle reprise: alors qu'on les croyait cuits; très tardivement quelques bourgeons sont apparus pour donner péniblement deux, trois petites branches et...rien d'autre! Les pieds n'ont pas souffert de sécheresse, l'été nous les arrosions, mais bon... Je n'ai d'ailleurs aucunes photos à vous montrer, persuadé que cette histoire se finirait au composteur!


   Le paillage est fait, le second hiver se passe, et cette fois-ci fut doux, peu de gel, pas de neige, parfait! On recoupe les restes de tiges mortes au printemps, et des nouvelles poussent bien plus tôt que l'an passé et prennent plus de hauteur aussi (toujours pas de photo, car pour moi la plante était plus belle en effet, mais de là à donner les fleurs qu'on avait vu sur le stand du pépiniériste...).

Mais j'ai été mauvaise langue, car notre été plutôt doux et pluvieux et (peut-être que ça y a bien contribué) l'épaisse couche de compost fait maison disposé à leur pied, leur a beaucoup plus et pleins de boutons floraux sont apparus (enfin sur l'un des deux, ce qui est déjà fabuleux) fin Août:

26/08/2014 :
 les hibiscus (celui de droite a créé une belle tige en boutons) et en arrière plan un dahlia en fleur



Et tout a été très vite, puisque moins de deux semaines après, nous avions une fleur, et quelle fleur!
En une nuit, un bourgeon tel que celui-ci,



, a donné une fleur démesurée, c'est assez étonnant tout ce qui s'est déployé et avec une telle rapidité de ce bouton !

05/09/2014


Cependant, la fleur fane aussi très rapidement, après 2 jours seulement... peut-être due aussi à la météo qui n'est pas très clémente avec elle ! Finissons avec un peu de macro aussi tant que nous y sommes... finissons cet article avec un beau plongeon sur son pistil !


  • Je reviens deux ans après, garnir un peu l'article de quelques nouvelles: 
Les deux hibiscus se portent à merveille, et d'année en année sont plus grands, plus beaux, plus fleuris... bref, incroyable, en plus le jardin (situé sur une zone marécageuse) a été plus d'une fois submergé d'eau, ils ont eu les pieds au bord de l'eau un certain temps et tout passe! Peut-être est-ce grâce aux hivers plutôt doux que nous avons désormais dans les " Hauts de France " !


28/08/2016




Il arrive que des intempéries font se casser quelques branches florales, une cassure nette à la base! Mais ce n'est pas plus mal, car certaines ont des fois quelques petites racines à la base, j'ai pu ainsi les multiplier: j'ai coupé la tige en deux pour la débarrasser des boutons floraux, et l'ai planté avec du terreau tout simplement (et bien arrosé afin que la terre soit rarement sèche). C'est comme ça que deux nouveaux Hibiscus ont l'air d'avoir pris racine ailleurs dans le jardin... à suivre.

On m'avait dis pour mon tournesol géant que j'aurai dû me prendre en photo à côté pour donner de façon plus rigolote, une idée de l'échelle... alors je me suis rattrapé avec l'hibiscus:



                A bientôt sur Xx Garden   :-)
                             

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire