jeudi 25 septembre 2014

Eremurus - Le Lys des steppes ou Lys queue de renard


Mais qu'est-ce donc ?

19/10/2013


   Voici un bulbe qui ne laisse pas indifférent par sa taille (une bonne trentaine de centimètres de diamètre) et avec cette apparence d'étoile de mer! C'est sur un stand en automne 2013, au salon des plantes de Courson, que j’acquiers les Eremurus appelés aussi Lys des Steppes ou Lys Queue de renard.

Ce sont deux Eremurus Robustus que j'ai ramené: la variété la plus haute (3m) et de couleur rose pâle à saumoné. Il y avait aussi d'autres variétés comme l'Eremurus Himalaicus (fleurs blanches plus serrées et un bon 2m de hauteur) ou encore l'Eremurus Stenophyllus ( fleurs jaunes également plus serrées, et plus petit que les deux autres, celui-ci devrait faire 1m, 1m50 maximum).


   Originaire de prairies rocailleuses, il n'aime pas les sols lourds.

Je vous explique comment bien planter le bulbe, et je pense que la plante tiendra longtemps sans soucis (... oui il faut juste que je retente pour vous confirmer, car actuellement j'ai perdu les 2 bulbes dont je vous parle ils ont pourris cet été!):

  • il faut faire un trou de bien 15, 20cm de profondeur (les racines apparaitront du cœur de " l'étoile de mer " donc ne vous souciez pas trop de faire pile poil la largeur du bulbe, vous pouvez tenter de replier les " bras de l'étoile " contre le bord du trou).
  • y mettre tout d'abord un bon lit de gravier de10cm d'épaisseur, puis une fine couche de terre.
  •  Ensuite y faire un lit de sable puis déposez le bulbe et recouvrez-le d'une fine couche de terre, il doit être à peu près à 5cm en dessous de la surface.
Donc bon... moi ayant juste mélangé en gros de la terre et du sable que j'ai disposé en dessous et au dessus du bulbe en respectant l'enterrement de 5cm sous la surface, j'ai un peu raté le coté très drainant de la terre...

Et ce trou faites-le dans un lieu dégagé autour de lui, bien exposé au soleil, pas exposé au vent (ou sinon pensez à le tuteurer car sa fleur va vite pencher!) et puis voilà... le plus dur est fait, ensuite il n'y a pas d'entretien particulier, hormis lui mettre un petit paillage pour l'hiver pour le protéger essentiellement de l'humidité qu'il craint (il ne craindra en rien les chutes de température, il peut résister jusqu'à -15°C).


Je vous raconte donc mon expérience d'un an avec mes Eremurus...

   Je les ai donc planté à l'automne en Octobre, j'ai disposé un lit de feuilles mortes par dessus avec un peu de paille. Et j'ai attendu le printemps... l'hiver fut doux ( une chance! ), et dès la fin du mois de Mars, les deux bulbes sortaient déjà bien du sol enfin... surtout un des deux qui a été très chanceux!


22/03/2014
Ci-dessus, vous avez les deux bulbes à la même date... celui de gauche a été entièrement bouffé en une nuit par certainement d'adorables limaces... (ou une chèvre qui aurait escaladé le grillage!) et donc il a refait de nouvelles feuilles mais c'est dur dur... et celui de droite juste à côté heureusement a été épargné, et est immense.

Un mois plus tard:

13/04/2014
Celui de gauche, c'est confirmé, il est vraiment mal parti, mais celui de droite continue de s'épanouir, et en y regardant de plus près, a déjà préparé sa hampe florale :

13/04/2014

   Par la suite, tout s'est très bien déroulé. J'ai eu le plaisir d'assister à la spectaculaire floraison de l' Eremurus Robustus ! Il n'est pas arrivé aux 3mètres de haut, mais le cap des 2mètres a été atteint au fil de son inflorescence et c'était déjà amplement suffisant! Dommage qu'il n'y en ai qu'un, j'imagine très bien l'effet que peuvent produire 6, 7 Eremurus groupés !


 23/05/2014


Je vous laisse contempler les fleurs:


Celles-ci risque fortement de se retrouver dans un projet artistique, elles m'inspirent beaucoup: l'association des couleurs, la structure (vous avez vu que sur son cœur jaune vif il y a comme un petit germe rose qui pendouille!) et cet aspect papier froissé des pétales... très joli !


   En Juin tout est déjà réglé: la hampe florale a fini de se dérouler, toutes les fleurs ont fanées, et ont donné pleins de fruits remplis de graines. C'est tout aussi original dans le jardin je trouve (... à condition d'avoir mit un tuteur, sinon vous aurez comme moi ce super aspect, mais quasi couché sur le sol!)


14/06/2014

Je ne sais pas si je vais tenter d'en obtenir avec les graines, le temps d'avoir un bulbe qui fleurisse... ça doit être très long et délicat quand même, vu qu'elle aime un sol sablonneux... les graines sont entrain de sécher et de s'ouvrir actuellement, je verrai bien si j'ai le courage!



   Une chose est sûre, un jour j'achèterai à nouveau un lot d'Eremurus, les planterai mieux, leur mettrai des tuteurs et les limaces... gare à elles... elles le savent désormais et ne me feront plus le même coup! Ce sera le futur petit ajout de cet article... qui je l'espère sera une totale réussite!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire